Les nouvelles priorités pour les DSI dans la santé

Par Philippe Blanco, General Manager, Healthcare Nordics and South & West Europe, CSC

Comme chaque année, CSC a publié son Baromètre CIO, qui met en avant les défis et préoccupations des directeurs des systèmes d’information (DSI) qui opèrent dans les principaux secteurs d’activité à travers le monde.

Les données que nous avons collectées pour le secteur de la santé sont, à mon sens, représentatives de ce qui se passe tant en France qu’au niveau mondial. Je voudrais partager ces éléments de réflexion avec vous afin que nous les ayons à l’esprit alors que s’ouvre aujourd’hui le HIT Paris 2015, qui est l’événement le plus important de l’e-santé en France et auquel CSC sera associé cette année pour la première fois.

Comme nous pouvions nous y attendre, les DSI du secteur de la santé estiment que la sécurité informatique va devenir l’une des priorités pour leurs entreprises dans les années à venir. 81% d’entre eux considèrent l’investissement dans la cyber-sécurité comme essentiel ou très important et 64% pensent que la part que représente la sécurité dans leur budget va continuer de croitre. Enfin, pour 62% des DSI, cyber-sécurité et big data sont deux atouts stratégiques de l’offre de CSC.

Le secteur de la santé, en comparaison avec les autres secteurs industriels, est celui qui donne le plus d’importance à l`analyse des données, au big data et à la mobilité. Les DSI considèrent que ces technologies sont celles qui auront l’impact plus significatif sur la productivité et l’efficacité de leur entreprise (90% et 81% respectivement). De même, 79% d’entre eux considèrent l`analyse de données et le big data comme les technologies ayant l’impact le plus positif sur l’innovation.

Au cours des 12 prochains mois, la priorité pour les DSI dans le secteur de la santé sera, alors qu’ils auront à poursuivre l’optimisation des processus informatiques, d’accélérer l’adoption des meilleures pratiques. Ils disent également continuer à gérer leur investissement informatique en mode CAPEX (par opposition au mode OPEX ou « as-a-service »). Ces priorités sont considérées par 45% des DSI comme critiques et par 74% comme critiques ou très importantes.

La contrainte budgétaire est le plus grand défi pour le secteur de la santé. 69% des répondants considèrent que cela constitue le principal obstacle aux efforts d’innovation entrepris par les organisations de santé.

Par ailleurs, la coordination des soins et le Population Health Management, grâce à l’utilisation des technologies du big data, sont les principales priorités des DSI de santé.

Je serai ravi de partager nos expériences internationales et nos réflexions sur les défis et les priorités de la e-santé en France, cette semaine du 19 au 21 mai, sur le stand de CSC (# D98A) au HIT Paris 2015.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: