Les entreprises intelligentes ont des locaux à leur image

La technologie est un sujet important pour les employés. On vous l’a sans doute rabâché à plusieurs reprises (également ici et ), mais il s’avère qu’une nouvelle étude nous révèle que cette dernière serait un garant du bonheur, de la productivité et de la loyauté au travail.

Dell et Intel ont interrogé 3 801 salariés dans 10 pays pour élaborer l’enquête Future Workforce Study 2016. Parmi les résultats de l’enquête on apprend que :

  • 44% des employés dans le monde ont « la sensation que leur lieu de travail n’est pas assez intelligent »
  • 57% espèrent travailler dans un environnement de travail intelligent d’ici les cinq prochaines années

Ces deux derniers points devraient suffire à mettre en garde les entreprises. Celles qui trainent des pieds en matière de technologie doivent savoir qu’elles ne partent pas gagnantes dans la course pour retenir les employés en poste.

Quand on leur pose la question « que souhaitez-vous trouver sur votre lieu de travail ? » près de 6 personnes sur 10 (58%) répondent « des composants de haute technologie faisant appel à des choses comme l’Internet des objets, la réalité virtuelle ou l’intelligence artificielle », alors que seulement 29% répond des composants non technologiques comme par exemple une table de ping-pong, de la nourriture gratuite ou la possibilité de venir au bureau avec son animal de compagnie (désolé Messieurs, les fabricants de baby-foot, vos jours sont comptés).

Pour près de la moitié (46%) des répondants, les soucis technologiques sont très chronophages au travail, notamment les tâches administratives (19%) et les problèmes de lenteur ou d’obsolescence, qu’il s’agisse de programmes informatiques (19%) ou d’appareils électroniques (17%).

Et c’est sans surprise que l’on retrouve les Millenials – vous savez, ces jeunes gens qui sont la force de travail du futur – en haut du classement des inquiétudes technologiques :

  • 42% des salariés entre 18 et 34 ans sont prêts à démissionner d’un emploi qui n’utilise pas les dernières technologies, alors que leurs collègues de plus de 35 ans ne sont que 25% ;.
  • pour 82% des employés Millenials, la technologie est un critère qui pèse dans la balance pour changer de travail, contre 67% des plus de 35 ans.“La technologie de pointe et les possibilités de collaboration ont de plus en plus d’importance, au fur et à mesure que les Millenials entrent dans le marché du travail », déclare Julie Coppernoll McGee, vice-présidente chez Intel, en charge du marketing global et de la communication dans un communiqué de presse.

Au-delà du fait qu’elle a complètement raison, je voudrais ajouter que les préférences des Millenials ont une influence non négligeable sur leurs collègues plus âgés. Comme indiqué précédemment, pour les deux tiers de leurs aînés la technologie pèse dans la balance à l’heure d’accepter ou non un nouvel emploi.

“Un lieu de travail moderne est nécessaire pour créer un environnement productif qui permet à chacun d’être heureux », ajoute Julie Coppernoll McGee.

Et ce n’est que le début… vous ne pourrez pas dire que l’on ne vous a pas prévenu !


christopher-nerney-aAuteur: Chris Nerney blogue sur des sujets comme la technologie mobile, le big data, l’analytique, Android, les data centers et le cloud.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: