Blockchain: faire confiance au génie de la lampe

Dans un monde en perpétuel changement, chaque nouvelle journée apporte son lot de nouvelles richesses, comme c’est le cas de cette complexe mais ô combien émouvante technologie appelée blockchain.

Que ce soit les grandes entreprises de renom, les petites start-up ou les administrations publiques, tout le monde est saisi par l’engouement blockchain et cherche le moyen d’en tirer les profits. Les possibilités de transformation dans des secteurs aussi divers que l’énergie et l’assurance, la finance, le commerce de détail, la santé ou le juridique sont énormes – mais certains d’entre vous se demanderont peut-être: la blockchain est-elle digne de confiance ?

C’est une très bonne question qui est revenue souvent lors de la TED Talk à laquelle j’ai assisté récemment à Perth (TEDxPerth 2016). On y décrivait la blockchain comme un mécanisme de confiance pour n’importe quel genre de situation où il y a une confiance préétablie entre deux ou plusieurs parties et il est possible de passer un contrat.

Pourtant, la technologie, de par son essence binaire, a plutôt tendance à trancher entre le noir ou le blanc, sans passer par la palette de nuances de gris. Pour des questions juridiques cela se complique. Je me demande comment un ordinateur peut apprécier les subtilités de la compassion morale que peut éprouver un juge ou un jury. Et comment ce même ordinateur saura apprécier les nuances propres aux détails d’un contrat, une action ou d’une décision.

Et surtout comment s’assurer que le gardien de l’entrée de la « caverne d’Ali Baba » de la blockchain saura être conscient de la grande richesse qu’il détient, et en prendre soin comme il se doit ?

Comment utilise-t-on la confiance dans la blockchain?

Après la présentation, mon mari et moi échangions au sujet de la confiance et nous sommes parvenus à la conclusion que la blockchain peut être utilisée dès lors qu’il existe un contrat ou accord. Il serait sans aucun doute d’une grande aide d’avoir tous les contrats que nous avons dû passer jusqu’à présent, réunis en lieu sûr.

C’est vrai, pensez-y : combien d’accord et autres promesses devons-nous passer chaque année, mois, semaine ou jour ? Que ce soit lorsqu’on achète un bien, qu’on l’assure, que l’on se marie, en donnant naissance à nos enfants, en prenant un crédit, pour travailler ou tout simplement accorder notre confiance à quelqu’un, tout passe par un contrat ou ne serait-ce qu’un accord verbal.

À un moment de la conversation, nous nous sommes rendu compte avec mon mari que la blockchain pourrait même être utilisée pour représenter notre volonté et nous servir de témoin  dans notre vie future ou celle de nos enfants. Il est à présent possible de confier à un programme informatique nos contrats les plus privés. Il se pourrait même que l’on finisse par avoir plus confiance en la blockchain qu’en un avocat ou un notaire pour exécuter nos dernières volontés ou notre testament. La blockchain pourrait s’avérer utile pour transmettre ce que nous avons créé aux prochaines générations, y compris des choses auxquelles la vie n’accorde pas de valeur.

“Tu as confiance en moi ?”

C’est la phrase que prononce Aladdin à Jasmine lors de leur première rencontre dans le dessin animé de Disney « Aladdin ». Il dit cela en lui tendant la main, et alors qu’elle lui répond « oui » ils sautent (en toute sécurité) du haut d’un immeuble pour fuir des gardes du royaume. C’est justement le fait qu’il lui tende la main qui fait naître la confiance entre eux, pas tant ce qu’il dit ou la manière dont il le dit. Le contrat entre les deux personnages est signé lorsque leurs deux mains se serrent.

Plus tard dans le film, Aladdin récidive. « Nous pourrions sortir du palais et voir le monde », dit-il lorsqu’il invite Jasmine à le rejoindre sur le tapis volant. « C’est sans danger ? » demande-t-elle. Et comme réponse il lui assène son désormais célèbre « Vous avez confiance en moi ? » en lui tendant à nouveau la main.

Dans certaines cultures une poignée de main tient lieu de contrat. Dans certaines situations, l’intelligence émotionnelle a un rôle central dans la manière dont une personne va répondre à une autre personne et le degré de confiance qu’aura leur relation. Dans le monde de la blockchain, cet échange n’est pas nécessaire ; une personne pourra faire confiance à une autre par le biais d’un programme informatique.

Dans le monde d’Aladdin, le ô combien puissant génie de la lampe est une personne humble au grand cœur. Mais lorsque ses pouvoirs sont placés entre les mains du grand méchant Jafar, la confiance n’est alors plus de mise. « Aie confiance mon cher », dit Jafar, mais prononcés par lui ces mots perdent tout leur sens.

Si l’on considère la blockchain comme un génie magique aux pouvoirs absolus, nous devons alors nous assurer que la personne qui s’apprête à frotter la lampe soit animée de véritables bonnes intentions. Afin que lorsque quelqu’un demande « Tu as confiance en moi ? » nous soyons certains de ses bonnes intentions à l’encontre de l’humanité et du monde digital.

Lorsque je pense à tout cela en détail, je comprends à présent pourquoi l’inventeur de la blockchain a décidé de libérer le génie de ses chaînes et de donner ses « grands pouvoirs cosmiques » à chacun d’entre nous.  En décentralisant la blockchain, il ou elle place sa confiance en nous à travers l’outil. Car ce pouvoir concentré dans les mains d’une seule et même personne pourrait représenter un réel danger.


sarah-jamesAuteur: Sarah James est sénior consultante chez CSC. Elle aide les équipes en matière d’inspiration. Spécialiste de la pensée conceptuelle et stratégique dans le monde de l’entreprise, elle apporte ses connaissances techniques et son expérience de plus de 15 ans dans le monde de l’informatique. Elle défend la promotion de la présence des femmes à la tête du secteur technologique.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: