Votre smartphone a été piraté : quelques signes qui doivent vous mettre la puce à l’oreille

Les professionnels de l’informatique sont unanimes : la plus grande menace pour la sécurité des technologies mobiles d’une entreprise, ce sont ses usagers.

Vous vous évertuez à créer et diffuser des conseils et normes d’utilisation pour les différents périphériques, vous leur livrez de précieux conseils pour protéger au mieux leur sécurité, et pourtant l’immense majorité des utilisateurs de technologie mobile en entreprise ne vous écoutent pas !

Et ce qui est sans doute encore pire – et bien plus dangereux pour l’entreprise – c’est lorsqu’un employé n’est pas assez sensibilisé aux bases de la sécurité en matière technologique et qu’il ne se rend pas compte que son matériel a été piraté. Parce qu’un appareil infecté représente une brèche à la sécurité de l’entreprise et cela peut durer des semaines, des mois et même des années sans que personne ne s’en rende compte.

Au lieu de penser à l’éventualité d’un piratage, de nombreux employés croiront avoir affaire à du matériel de mauvaise qualité aux performances en berne comme cela peut être le cas avec un réseau encombré, une connexion wifi saturée ou un appareil vieillissant.

Alors quels sont les signes qui doivent vous mettre la puce à l’oreille et vous faire penser qu’un appareil mobile a été piraté ?

Kelly Sheridan, rédactrice d’Information Week a listé dans une présentation cinq manières de s’en rendre compte. Cette liste peut s’avérer utile pour les professionnels de l’informatique qui souhaitent mettre à nouveau en garde les utilisateurs (que ceux-ci ignorent une fois de plus ces conseils, c’est une autre histoire).

La batterie ne dure pas longtemps

C’est un des symptômes les plus alarmants, une batterie dont la durée d’autonomie se fait de plus en plus courte. La plupart des utilisateurs auront tendance à penser que c’est parce que leur batterie se vide en faisant fonctionner trop d’applications en arrière-plan (ce qui est également possible).

Surchauffe de l’appareil

Un autre symptôme qui doit retenir notre attention est une température excessivement élevée de l’appareil, signe de la présence d’une application malveillante qui génère un grand trafique.

Applications mystérieuses

Des applications mystérieuses que l’utilisateur ne se souvient pas d’avoir installé sont aussi un signe d’un possible piratage. Les pirates profitent du fait que de nombreux utilisateurs téléchargent des applications qu’ils utilisent à peine et oublient s’ils les ont téléchargées ou pas. C’est une cachette parfaite pour un programme malveillant.

Retrouvez la liste complète des indices qui devraient vous alerter dans la présentation de Kelly Sheridan. Si les pirates et les professionnels de l’informatique sont d’accord sur un point, c’est que la meilleure manière de faire infraction sur un réseau c’est à travers ses utilisateurs, malheureusement bien souvent pas assez regardants sur les règles basiques de sécurité.

Les professionnels de l’informatique peuvent néanmoins essayer de garder les choses en main, communiquer encore et toujours les règles de sécurité aux équipes et croiser les doigts pour que tout se passe pour le mieux.


christopher-nerney-aAuteur: Chris Nerney blogue sur des sujets comme la technologie mobile, le big data, l’analytique, Android, les data centers et le cloud.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: