Le BYOD fait-il exploser votre budget technologique ?

Si les entreprises mettent en place des programmes de BYOD (apportez vos appareils personnels, en anglais « Bring Your Own Device »,) c’est qu’elles ont de bonnes raisons, en commençant par l’envie de rendre leurs employés plus productifs et plus heureux.

Certaines entreprises quant à elles sont attirées par le fait de pouvoir faire des économies grâce au BYOD. Après tout, si elles n’ont plus à acheter tous ces smartphones et ces tablettes, c’est une quantité non négligeable d’argent qu’elles économisent et peuvent redistribuer dans d’autres priorités budgétaires.

Malheureusement, ça ne fonctionne pas toujours de cette manière.

Une étude récente de Syntonic and Information Solutions Group menée auprès de hauts dirigeants montre qu’aux États-Unis les entreprises dépensent plus de 2,6 milliards de dollars par an pour le remboursement du BYOD.

Près de sept entreprises sur 10 (69%) dédommagent leurs employés pour l’utilisation de leurs appareils personnels au travail, avec le versement d’une moyenne de 71,40 dollars par mois et par employé (généralement sous forme de prime ou en remboursement à la présentation d’une note de frais). La raison principale du dédommagement des employés dans les programmes de BYOD est pour « les rendre heureux » (60%), suivi du fait de vouloir attirer de nouveaux employés potentiels (43%)  et de rester en conformité avec l’évolution des lois BYOD qui exigent le remboursement des travailleurs qui utilisent leurs smartphones personnels dans le cadre de leur travail (36%).

La grande majorité des entreprises (87%) « dépendent dans une certaine mesure de la capacité de leurs employés d’accéder aux applications d’entreprise mobiles » de leurs appareils. En moyenne, les employés d’entreprise utilisent leurs appareils mobiles 6,7 heures par semaine pour des activités liées au travail en dehors du bureau ou en dehors des heures de travail.

Et ces chiffres ne devraient qu’augmenter : plus des trois quarts des répondants (77%) ont déclaré qu’ils prévoient que l’utilisation personnelle des smartphones à des fins professionnelles augmentera au cours des six à douze prochains mois.

Alors que près d’un quart des répondants (24%) ont déclaré calculer correctement les montants de remboursement, plus de 70% ont déclaré qu’ils remboursaient trop les employés de BYOD:

  • 34% déclare trop payer ses employés entre 100 et 499 dollars par employé par an
  • 26% paye trop ses employés à hauteur de moins de 100 dollars par employé par an
  • 10% estime que le surplus de payement se situe entre 500 et 999 dollars par an
  • 1% déclare trop dédommager ses employés pour le BYOD à hauteur de plus de 1000 dollars par an ( !)

Le risque pour les entreprises qui surcompensent les travailleurs de BYOD est que le PDG ou le DAF tue le programme dans l’œuf ou ajoute des restrictions qui terminent de l’achever. Ce qui serait une catastrophe dans les entreprises où les employés adoptent le BYOD pour 1) utiliser leur propre matériel afin d’être plus productifs et aider l’entreprise à atteindre son chiffre d’affaire et 2) sont heureux de pouvoir utiliser leur propre matériel.

L’abandon du BYOD pourrait avoir des conséquences graves et non désirées. La solution se trouve peut-être dans l’utilisation de softwares différents, un autre système de remboursement ou de meilleures estimations des frais. Les entreprises ont tout à gagner à essayer de maintenir leurs programmes de BYOD avec des budgets plus réalistes.


christopher-nerney-aAuteur: Chris Nerney blogue sur des sujets comme la technologie mobile, le big data, l’analytique, Android, les data centers et le cloud.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: