Rester connecté: optimiser les données d’entreprise dans le secteur santé

La bonne santé de la population est devenue l’une des principales priorités des systèmes de santé. La question qui se pose est de savoir comment permettre un accès simple aux données dans l’ensemble des systèmes de soins de santé afin d’avoir accès aux informations et obtenir de cette manière de meilleurs résultats.

Du point de vue de la chaîne d’approvisionnement des données, cela représente un défi de taille. Les organisations de santé utilisent différents systèmes afin d’aider chaque groupe à découvrir des modèles de comportement ou des tendances émergentes. Par exemple, un groupe pourrait avoir une initiative visant à identifier les patients à risque de réadmission en service hospitalier suite à une septicémie, tandis qu’un autre groupe pourrait évaluer la corrélation entre le cancer de la prostate et le tabagisme.

C’est une manière efficace d’examiner les données, trouver des schémas et modèles qui se répètent et effectuer des analyses. Le problème est que chaque groupe crée ses propres modèles à partir de zéro, gère ses propres opérations, effectue sa propre maintenance, et construit son propre modèle de sécurité. Le résultat est que les données de plusieurs systèmes sont dupliquées dans chacun de ces modèles et ne peuvent pas être partagées facilement dans l’entreprise.

Ces activités de duplication se traduisent par 70% du temps consacré à la création et la mise en sécurité des données, laissant seulement 30% de temps pour les analystes afin de travailler réellement avec les données et de trouver de précieuses informations sur la santé de la population.

Si l’on ajoute à cela l’énorme quantité d’applications et de systèmes informatiques qui existent dans une entreprise de soins de santé et qui ne communiquent généralement pas bien entre eux, l’ampleur des données impliquées et la complexité de circuler entre les différents systèmes la tâche devient quasiment kafkaïenne.

Prenons en exemple un élément très important dans le monde de la santé: la planification. Un grand système hospitalier pourrait avoir de nombreux systèmes de planification des rendez-vous et délivrance d’ordonnances différents, chacun traitant différents aspects des soins d’un patient. Si ces applications ne sont pas interconnectées de façon transparente, le risque sera grand que deux rendez-vous ou deux prescriptions médicales se contredisent pour un même patient. Maintenant, ajoutons un petit peu plus de bureaucratie (et de complexité) avec par exemple les résultats d’analyse, les commandes de traitements en pharmacie ou la gestion des feuilles de remboursement. Sans un moyen de relier ces systèmes, il est presque impossible pour les fournisseurs de soins de santé d’obtenir une image cohérente de ce qui se passe pour un patient ou pour un analyste de données pour recueillir les informations dont il a besoin pour étudier les tendances de santé.

Vision des données

La façon de mener à bien ces défis consiste à homogénéiser les données disponibles à travers le réseau de prestation de soins. Cela est possible grâce à une gestion des données en « open data » qui permet la collaboration et le partage de celles-ci à travers l’entreprise de santé de manière étendue. Une telle approche doit garantir que l’accès aux données est facile, complet, fiable et efficace, tout en étant sécurisé afin de faciliter le travail des professionnels et d’améliorer la santé des patients.

C’est ainsi que par exemple, si un scientifique souhaite utiliser une application pour analyser un groupe de  patients d’un point de vue démographique, il aura accès à la même banque de données qu’une autre application accédant à des informations de planification. Les données proviennent toutes de la même source et sont accessibles via la même passerelle API.

Cette approche a permis à un grand réseau de soins de santé de renforcer l’interopérabilité, d’échanger électroniquement des informations sur les soins de santé et de produire des informations qui peuvent être distribuées et utilisées dans l’ensemble de l’entreprise.

Avec l’adoption d’une approche ouverte des données, les systèmes de fournisseurs de services peuvent anticiper une amélioration des performances, de la productivité, une plus grande flexibilité tout en garantissant une ouverture qui permet d’ajouter des fonctionnalités avancées si besoin après coup. Nous appelons cela « Open Health Connect ».

« Open Health Connect » est un acteur disruptif faisant son entrée dans une industrie de la santé qui passe d’un traitement isolé de chaque patient à la réelle volonté d’améliorer la coordination pour les soins de la population. Dans un tel environnement, la transparence des données et l’accès facile aux informations de santé complètes à l’échelle de l’entreprise sont essentiels.


Auteur: Pritam Potnis

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: